LA FIN DU CHEMIN

La vie est un cercle, tout finit par le commencement.

Après être arrivés au bout du chemin de Compostelle, nous avions l’idée de continuer vers le Portugal en stop avec nos fidèles sacs à dos. Porto, Lisbonne, Faro étaient quelques uns des lieux au programme. A Santiago, nous avions même acheté un guide. Tout était déjà prêt. Mais il nous a été impossible de continuer.

Le chemin est bien plus qu’une promenade, un voyage ou des vacances. En faite, c’est tout sauf ça! Ce fut réellement une expérience de vie. Et c’est important de lui consacrer du temps à la réflexion et comprendre chacun de ces moments.

Voyager, ce n’est pas accumuler des visas et tampons sur un passeport. Voyager, ce n’est pas marquer de rouge les pays visités. Ce pourrait plutôt être comprendre les différentes manières de vivre sur Terre. Chaque nouvelle expérience nous change, nous fait comprendre certaines choses et nous construit. Et voyager, c’est aussi ne jamais arrêter de se surprendre.

Dans un peu plus de deux mois, nous partons nous installer en Equateur. Du coup, le meilleur voyage que l’on puisse faire après le chemin c’est celui du cœur: discuter, échanger, rire, manger et profiter de toute l’affection de notre famille Française.

Parents, frères, sœurs, nièce, cousin(e)s, oncles, tantes, amis et notre Chikitina nous attendent! Ils ne connaissent pas nos plans…parfaite condition pour leurs faire une surprise.

Et voici, comme toujours dans notre rythme spécial de vie, nous changeons de route à la dernière minute. Nous rentrons en France, a notre point de départ: Conques.

Après 20h horribles de bus (Santiago de Compostelle – Toulouse) et 6h de stop…

photo 1

photo 2

photo 4

photo 3

photo 4

…nous arrivons finalement (et assez rapidement) à Conques.

P1010488

La maison de la famille n’est plus qu’à 7km, du coup il n’était pas vraiment nécessaire de rentrer dans Conques. Mais pour une raison symbolique, nous voulions prendre une dernière photo devant la cathédrale, notre point de départ du chemin, avant d’aller leurs faire la surprise.

Et la, le hasard nous a surpris et on s’est bien fait prendre a notre jeu en retrouvant toute la famille au point le plus stratégique: la place de la cathédrale. Sans que personne ne soit au courant ni des uns, ni des autres, la surprise a été spectaculaire! Sans qu’ils ne nous voient, nous marchions discrètement vers eux sans pouvoir y croire, sourires jusqu’aux oreilles. Rémy ne put retenir ses émotions et termina en criant et courant bras ouverts pour surprendre toute la famille, dont sa maman qui fonda en larmes. Les larmes les plus émotives du monde, celles des mamans.

P1100459

Et voici, déjà 3 jours que nous profitons de la magnifique compagnie qu’est celle de la famille, de quelques jours de calme et tranquillité à Grand-Vabre et de dormir dans un vrai lit avec Chikitina, toute câline de nous retrouver.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s