LA PRESENCE POLICIERE, COUTE

Pour revenir en France pour les fêtes de Noel et le nouvel an, nous quittons la République Tchèque et traversons l’Allemagne, avec la promesse de revenir un jour. Nous devions avoir une semaine supplémentaire pour découvrir l’Europe de l’Est mais nous avons dut rentrer plus tôt pour…un nouveau rendez-vous dans cette tourmente de paperasses pour le visa de Gaby. Bref, ceci est une autre histoire parallèle.

Nous avions donc 3 jours pour traverser de Prague à Lyon, soit plus de 1000 kilomètres que nous n’avions pas motivation à parcourir. Mais il y a toujours un moyen de rendre plus amusante et intéressante une virée aussi longue.

 

C’est pour ça que nous décidons d’aller faire un coucou à la cousine de Gaby pour une nuit, qui au final s’est transformé en deux.

Au départ de Prague, nous avons mangé kilomètres et kilomètres toute une journée pour arriver à Stuggart, en Allemagne. Nous n’étions plus qu’à une heure de route de la maison d’Isabelle, la cousine. Pour la prévenir de notre arrivée (au dernier moment, comme d’habitude), nous cherchons un aimable Mc Donald pour profiter de son généreux wifi.

Rémy est depuis longtemps un conducteur « professionnel » qui transforme la complexité d’un camping-car de 6 mètres de long en un jouet qu’il gare dans des endroits parfois bien exigus.

Remy conductor

Durant tous ces mois de voyages, aucun accident, ni accrochage. Mais là, en arrivant au Mc Do, on fait deux tours du parking à la recherche d’une place, jusqu’à trouver la parfaite, juste en face de la porte d’entrée. Nous n’allions, peut-être, même pas avoir à sortir de chez nous pour surfer sur le net. Enfin nous avions juste un mail à envoyer, pour reprendre la route rapidement et ne pas conduire trop de temps de nuit.

On pointe le nez du camion dans la lace et à ce moment, soit la voiture voisine a bougé toute seule, soit ce fut la nuit qui nous a changé les perspectives. Mais il en est que nous nous sommes accrochés. Comme nous l’avons toujours dit, nous vivons dans un monstre indestructible avec une carapace increvable. Du coup, aucune trace, aucune égratignure, nous ne savons même pas avec quelle partie du camping-car nous avons touché. Par contre, nous avons belle et bien crevé l’œil gauche arrière de notre voisine.

lo dejamos ciego

On refait la scène. On est au volant, devant la porte d’entrée de ce fast-food en plein rush du soir t face à tous ces groupes de personnes, big mac en bouche. Et là en avancant, on send une résistace sur la voiture d’à côté. Ouhhhh….on a touché ! On tente une petite manœuvre de marche arrière pour se dégager et là re belotte, on frotte à nouveau. Jackpot, comme au casino pour le gros lot, l’alarme e la voiture se met à sonner. Alerte générale !!! On relève la tête et … on découvre tout un Mc Do regards braqués, près à dégainer, alors que Chikitina leurs fait du charme, faisant des allers-retours sur le tableau de bord.

Du coup, le propriétaire de la voiture sort, étonné et calme. On regarde ces petits dégâts. Et du coup, ne sachant pas comment ça se passe entre pays, nous échangeons nos coordonnées et assurances en tentant de nous faire comprendre avec un anglais que l’homme ne parlait pas. Tout se passait proprement et parfaitement bien jusqu’à ce qu’une employée de Mc Do décide d’appeler la police pour faire un constat. Ok, pas de problèmes mais ça va nous prendre combien de temps en plus tout ça ?!

Bien évidemment, ce qui aurait put être très simple s’est bien compliqué à l’arrivée des deux policiers. Heureusement, ils parlaient un bon anglais. Mais au final, pas grand chose à faire, nous avions déjà échangé toutes nos informations. Ils nous donnent donc un rapport d’accident et … nous demandent 35 euros ! Wooooowooooo…..ah ba nan !!! Rémy crie à la corruption. Jamais nous n’avons payé la police, même dans les pays les plus corrompus, alors ce n’est pas en Allemagne que nous allons le faire. Donc refus catégorique de payer, on n’a pas d’argent. Ils nous annoncent que c’est la loi et surement pas de la corruption. Nous les avons fait déplacer, nous sommes en tort et nous devons payer leur déplacement. Rémy s’oppose, résiste, proteste que jamais nous n’avons vu aucun pays où il faut payer la police pour leur venue, surtout que nous ne les avons pas appelé et qu’ils ne nous ont servis à rien. De plus, pour l’accrochage, nos assurances s’arrangeront. Gaby demande gentiment le téléphone du propriétaire de la voiture borgne pour appeler sa cousine. Oui oui, on est sans gêne et le fera même 3 fois de suite. Résultat, la cousine nous confirmera qu’une nouvelle loi est passée et qu’il faut effectivement les payer. C’est bien la meilleur celle-ci !!!

Au final, même avec résistance, nous avons dut payer ces 35 euros et reçut une facture en retour. Donc maintenant vous êtes au courant. Si vous voyagez en Allemagne et que vous faite un accrochage ou accident, débrouillez-vous pour que la police ne vienne pas ou sinon soyez prêt à financer leurs déplacement, déjà gracement payés par l’état

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s