NOTRE ROULOTTE

Après avoir voyagé une année complète en Amérique du Sud, sacs sur le dos et en stop, l’étape suivante (idée qui en réalité nous a unis dès le premier soir) fut de parcourir l’Europe en camping-car. Du coup, durant les mois de séparation où Gaby collectait la paperasse pour un visa Français, Rémy cherchait avec attention notre nouvelle machine à voyager, non pas dans le temps mais dans l’espace.

Nous ne l’avions jamais imaginé, ni décrite, nous en parlions juste comme un rêve. Nous savions que nous allions trouver celle qui nous fallait. Si jusqu’ici, tout ce que nous avions entrepris, tenté et rêvé fut réalisé, pour sûr, le destin aller encore être de notre côté. Et effectivement, notre camping-car est arrivé…beau comme un camion ! Il faut dire que Rémy l’a trouvé a peine deux semaines avant l’arrivée de Gaby, acheté à un couple de retraités qui l’avaient entretenu comme leur trésor. Et en plus d’être dans un état remarquable, ils lui avaient bien réduit le prix pour pouvoir entrer dans le budget.

Même si c’est lui qui nous a unis, lui qui nous a fait rêver les nuits d’été en Argentine dans notre étroite tente, lui qui nous a fait marcher sur toutes les plages d’Uruguay à vendre bracelets et boucles d’oreilles…on ne s’imaginait pas l’avoir pour de vrai. Notre cher camping-car, notre cher château roulant, ce post t’est dédicacé ! 😉

DSC02066

 

 

 

Un camping-car est toujours source de curiosité. Nous même y vivons et ne pouvons freiner cette curiosité de vouloir connaitre ces autres roulottes, garées à nos côtés. Et quand nous en voyons, solitaires, attendant leurs maitres revenir, nous ne pouvons nous empêcher de les espionner, tentant d’apercevoir leur intérieur. Et surement que la nôtre aussi doit vivre cette situation gênante lorsque nous la laissons seule.

 

DESCRIPTION :

Nom (Marque) : Notin

Prénom (Modèle) : Chamonix

Date de naissance : 11/03/1991

Mensurations : Longueur : 6.20m ; Largeur : 2.20m ; Hauteur : 2.75m

Superficie : 13 m² (dont à peine 10m² habitable)

Caisse : Citroën C25 – phase 2

Type de moteur : 2,5L Turbo Diesel

Kilométrage : 191000 kms à l’achat (déjà plus de 200000 km actuellement)

Consommation : 1L/100

DSC04755

DSC04750

 

 

Entrons donc voir ce qui se cache la dedans !

A l’intérieur, nous avons une cuisine avec deux plaques au gaz, montées sur un frigo trimix (ce qui veut dire qu’il fonctionne au gaz, 12v et 220v). Dans le prolongement, on a deux éviers. Et sous ces éviers, un placard et deux tiroirs où sont rangés tous nos ustensiles de cuisine.

DSC04729

DSC00181

DSC00184

 

 

A l’opposé se trouve le salon composé d’une table et de deux canapés modulables, qui se changent en lit (la chambre d’amis). A savoir, ce camping-car est tellement bien préservé que nous avons décidé de n’y faire aucune modification de décoration. Tout restera d’origine ! On peut voir sur la table, la carte du monde qui nous inspire à chaque petit déjeuner. Sous les deux canapés, il y a des grands coffres de rangement accessibles par une trappe où en soulevant la base du canapé. Dont un est occupé à moitié par le chauffe-eau et son réservoir de 10 litres. Et au-dessus du salon, encore des rangements pour la nourriture d’un côté et pour nos livres et guides touristiques de l’autre côté.

DSC04733

 

 

En allant vers le fond du camping-car, on trouve à droite, la salle de bain et le toilette pas bien plus grand qu’un mètre carré. Le WC est incrusté sous l’évier. Evidement dans une maison ci petite, tout espace doit être utilisé. Un placard est bien entendu présent à la grande joie de mademoiselle 😉 Et pour la douche, une trappe au sol se soulève pour laisser apparaitre le bac de douche et le rideau permet de « protéger » tout le reste de l’eau.

DSC04698

DSC04702

 

 

Et en face, la penderie ou plutôt notre fourre-tout. Grand espace de rangement, très utile et pratique.

DSC04703

 

 

Pour finir, dans le fond du camping-car (à l’opposé du poste de conduite)…notre chambre. Elle est simplement composée d’un lit, de deux lampes de chevets pour nos grandes nuits de lecture et des rangements, encore des rangements (et il faut bien tout ça !) sur tout le plafond, pour ranger nos vêtements. Et sous le lit, un énorme rangement traversant le camping-car et accessible par l’extérieur.

Le petit plus est que chaque fenêtre (du camping-car entier) est munie d’un rideau, d’un voilage, d’une moustiquaire qui peut se transformer en rideau occultant pour le soleil. Et notre force : un volet bois inclinable à l’extérieur ! Parfait pour garder la chaleur l’hiver et le frais l’été et une belle protection contre un probable cambrioleur (contrairement aux autres camping-cars où tout est en plastique). On aperçoit même sur la photo les derniers éléments de notre maisonnette, nos vélos ! Ou plutôt, nos anciens vélos malheureusement volés en plein Barcelone. Mais nous en avons récupéré d’autres. Le vélo est indispensables pour voyager en camping-car parce que nous nous garons à l’extérieur des villes ou sites touristiques pour ne pas payer et du coup, le vélo est un excellent moyen de faire d’avantage de sport, d’économiser en transports en communs et surtout de sortir des sentiers touristiques et se perdre entre la population locale.

DSC00185

 

 

Pour supporter l’hiver, on a un bon chauffage au gaz avec une ventilation qui permet de distribuer la chaleur entre la chambre, la salle de bain (bonheur !) et le salon.

DSC04695

 

 

Notre roulotte a trois cuves d’eau : une de 120 litres d’eau potable, une de 60 litres d’eau sale et une de 50 litres d’eau noire (le WC :$ ). Alors, comment gère-t-on tout cela, la grande occupation d’un camping-cariste. Les deux dernières cuves doivent être vidées tous les 2 à 3 jours. Heureusement, en Europe, en général, on trouve facilement des aires de service pour camping-car qui disposent de grilles/vidoirs au sol (genre de bouches d’égout spécifiques) où l’on peut évacuer nos cuves, gratuitement mais moyennant quelques mauvaises odeurs.

DSC01533

 

 

Coté électricité, on a basiquement notre batterie moteur et une batterie secondaire munie d’un coupleur-séparateur (permettant de la recharger via l’alternateur moteur et ne pas décharger la batterie moteur à l’arrêt). Pour obtenir du 230 volts, on a installé un transformateur de 1200 watts qui transforme simplement le 12v en 230v, pour nous permettre de recharger ordinateur et téléphone.

DSC04744

 

 

Parfois, quand les batteries ont besoin de se recharger, on se branche sur le 230v des aires de services. Pour le moment, la France et l’Allemagne sont les deux pays où nous avons eu les meilleurs services à moindre coût, voir même parfois gratuitement (pour l’eau potable et l’électricité). Par contre, en partant en direction des pays d’Europe de l’Est, il n’y a pas d’aire de service, donc il nous faut innover.

DSC02076

DSC02090

 

 

Chikitina, notre bébé voyageuse, a bien entendu son petit coin à elle, sa cabane, avec ses jouets, ses croquettes et son eau.

DSC04717

 

 

Dormir chez soi et cuisiner pour son compte nous réduit énormément les dépenses. Et ainsi, nous pouvons encore continuer notre route. Par contre, ce qui nous ronge le budget est belle et bien l’essence. Même si notre roulotte se nourrit de diesel avec une consommation de 10L/100, le prix reste bien élevé en Europe.

Surtout, grâce à notre maisonnette nous avons appris à vivre avec le juste nécessaire / le strict minimum. Tout le reste c’est du luxe qui nous prend de la place et nous cause des problèmes. Avec cela vient notre découverte de la surconsommation en se promenant dans les supermarchés (lieu de mélange de vies très intéressant) où tout est fait pour « servir » sans être nécessaire. Notre perpétuelle question : pourquoi acheter neuf lorsqu’il y a exactement la même chose déjà utilisée mais surtout encore utilisable pour un long moment et à moindre coût ?!

 

Voici la fin de ce post, de cette présentation de notre mode de vie dans le but de vous faire découvrir notre château roulant, notre machine à voyager. Une expérience unique que nous n’oublierons jamais….et l’aventure continue, les routes s’ouvrent sous nos roues, les frontières se rompent sous notre charge, nos yeux s’émerveillent d’un monde si beau !

Et n’oubliez pas…notre porte reste ouvert  à tous ceux qui souhaitent se joindre à nos aventures sans itinéraire….por la carretera ! 😀

DSC04709

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s