TAPANT DU PIED COMME UN BOSNIEN A VIENNE

Parlons un peu de Vienne, capitale d’Autriche. Même si l’histoire et les photos n’ont rien à voir avec celles de la cathédrale Stephansdom, le palace de Belvedere, le fleuve Danube, ni le palais d’Hofburg, ce sont des moments comme ceux-ci que nous souhaitons faire partager. Le merveilleux dans notre manière de voyager est de vivre des choses les plus inespérées. Si on devait décrire la première sensation de Vienne avec une photo, ce serait celle-ci :

Imagen

La capitale Autrichienne est caractérisée comme cosmopolitaine. Presque toutes les nationalités se croisent dans ses rues. En plus de son architecture, l’intéressant de Vienne est sa richesse culturelle qui est née justement de cette diversité de langues, de coutumes, de saveurs et de couleurs.

Nous arrivons à l’appartement de notre couch Fanni, originaire d’Irlande et qui vit avec trois colocataires. Grande fan de danse, elle nous invite à participer à un cours communautaire de danse. Ce samedi, la consigne fut d’apprendre à danser comme un Bosnien. Waoo….une danse bosnienne ! Quel mystère.

Imagen

Une bonne vingtaine de personnes. Nous commençons timidement à bouger les pieds, les mains, les hanches au rythme du professeur. Incroyable comme cette danse parait simple à le voir et pourtant si compliquée à l’imiter. L’homme sautillait subtilement dans toute la salle, créant un beau contraste avec les mouvements maladroits de nous tous.

Mais la danse fait partie de la nature humaine et ce ne fut qu’une question de se chauffer pour remplir la salle de rires, de sauts, de cris et encore plus de sauts. Au final, nous ne sommes pas sure que quelqu’un ait vraiment appris à danser Bosnien mais nous en avons tous bien profité, jusqu’à en sortir bien trempés.

Imagen

Entre deux danses, un moment de répit, Rémy rencontre un autre français et une jeune Bosnienne qui a vécu en France. Et Gaby rie déjà avec une mexicaine et deux dames qui ont visité Quito. Personne ne comprend comment il est arrivé là, dans un cours de danse Bosnienne. Ca s’est juste fait ainsi. Une fusion de personnes toutes nées à des milliers de kilomètres, à différentes années et avec différentes langues. Et sans se connaître, tout ce beau monde tente de danser avec synchronisation sur une musique que la plupart n’ont jamais écouté jusque là. La beauté du voyage.

Ca c’est Vienne !

Imagen

En fin de cours, un homme nous fait une demande bien étrange. De lui dessiner un palmier sur son calepin.

A première vue, faire ce croquis n’a aucun sens. Mais non, ce n’est pas un fou, mais un collectionneur. Il a déjà plus de 10 miles dessins de palmiers de personnes du monde entier. C’est un amoureux des palmiers, un palmeologue. Le plus fort est qu’il n’en a jamais vu un en vrai.

Ca c’est Vienne !

Imagen

Imagen

La journée fut déjà extraordinaire, mais les surprises ne se sont pas arrêtées là. A 22h, nous traversons la ville avec nos vieux vélos lumineux et sous 5 degrés, avec Séb, le colocataire Argentin et Fanni.

Nous entrons dans un petit bar Serbe, littéralement sous un pont de tram, où un groupe de Chiliens jouent des musiques bien typique et connue d’Amérique du Sud. Une odeur et sensation d’Amérique du Sud. A notre table, nous avons une Biélorusse, une Irlandaise, un Argentin, une Chilienne, une Equatorienne et un Français. L’anglais se mélange d’accents des pays d’Europe de l’Est, d’Espagnol et de Français. Avec une telle bonne ambiance et un super groupe, les heures défilent vite et au premier regard sur une montre, il est déjà 4h du matin.

Imagen

Ce fut réellement une superbe journée et soirée de folie. Ce sont des moments comme ceux-ci qui te motivent à ne jamais stopper le voyage.

Le froid glacial nous gèle le visage mais pas nos sourires. Les chaines de nos vélos continue le concert, tel une musique de fond guidant notre retour silencieux dans les rues de Vienne. Chaque uns repensant, en mouvement, à cette superbe nuit. Pour la première fois, nous rentrons au ptit matin à vélo. De quoi bien terminer une journée où à Vienne nous avons connu un peu de la Bosnie, de l’Irlande, du Chili, de la Serbie, de l’Argentine, de la Biélorussie et des palmiers.

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s